Le sexe entre deux hommes est une source de mythes plus ou moins tenaces, ainsi, ses realites paraissent meconnues par ceux qui n’y ont jamais goute

Premiere realite :

l’homme se connaissant reellement bien lui-meme, il a environ comprehension immediate du corps qui lui fait face.

Deuxieme realite :

la sexualite homosexuelle comporte autant de variantes que la sexualite heterosexuelle.

Ca nous conduit a amener ces mythes ayant notre vie dure. Deux d’entre eux emergent : nos homosexuels pratiquent enormement Notre sodomie, ainsi, dans un couple d’homosexuels, l’un a l’homme, l’autre la femme. Eh bien non, de nombreux gays preferent les jeux de main ou de bouche a l’enculade. Et en couples, des roles ne sont souvent pas definis suivant les codes heteros, et les actifs pourront aussi devenir passifs, en fonction de un humeur. Il n’y a donc aucune differences fondamentales entre l’amour homo et hetero, mais des caracteristiques qui les distinguent l’un de l’autre….

Article ” Le sexe entre hommes ” © nouvellestentations.com

Page 2 : Le sexe entre hommes – J’ai sodomie

Page 3 : Le sexe entre hommes – Mains et bouche

Page 4 : Le sexe entre hommes – Virilites de l’amour gay

La sodomie

Nous l’avons devoile, les homosexuels ne s’enculent nullement tous, ainsi, certains n’apprecient jamais de devenir sodomises ou de sodomiser. Neanmoins, l’anus est le seul orifice genital qui permette la penetration. Donc, la sodomie est assez courante.

On sait que l’homme reste dote d’une prostate , organe qui, avant de lui causer deux soucis avec l’age, va donner 1 intense bonheur. La sodomie reste donc l’acte ideal pour que l’homme sensible d’une prostate atteigne la jouissance. L’enculeur, quant a lui, eprouve une double jouissance, celle de sentir l’orgasme de celui qu’il penetre, ainsi, la sienne propre. Quand l’enculeur et l’encule jouissent ensemble, c’est le septieme ciel… Outre la sodomie, certains homosexuels pratiquent le coit intercrural (le sexe va et vient entre les jambes du mari). Cette technique, tres en vogue chez les Grecs Anciens et utilisee avec les heteros pour eviter que l’actrice ne tombe enceinte, permet l’etreinte et J’ai simulation de la penetration sans risque de MST. On va pouvoir aussi placer le sexe entre des fesses du partenaire et se branler, tel une sorte de “cravate de notaire” dont nos fesses tiendraient lieu de seins…

Page 3 : Le sexe entre hommes – Mains et bouche

Page 4 : Le sexe entre hommes – Virilites de l’amour gay

Mains et bouche

Les homosexuels seront aussi ferus de caresses et baisers abonnement bristlr divers que les heteros, sinon plus. En effet, la masturbation, la masturbation mutuelle, la fellation tiennent une grande place dans leurs relations. Mais les caresses sur la peau tout entier revetent une importance particuliere.

Notre masturbation reste omnipresente : lequel pourra a priori plus branler un homme qu’un autre homme ? La masturbation mutuelle recueille nombre de suffrages, et se jouir l’un dans l’autre, voire ejaculer via le sexe de l’autre, sont des fantaisies tres prisees. Notre bouche? Elle sert tel chez tout le monde a embrasser celle une personne qu’on aime et qu’on desire. Elle sert aussi a sucer une queue. L’art une fellation chez les homos est tres developpe. La bien, ne tombons gui?re dans les mythes. Ils font de mauvais suceurs tel on voit de mauvaises suceuses … mais un brin moins, en general, d’apres divers temoignages.

Quant au 69, ses plaisirs paraissent contrebalances via le inconvenient majeur : la “deconcentration” due a J’ai preeminence des sensations procurees en tant que suceur concernant celles recues en tant que suce, et cela fait que une telle figure, un tantinet tel chez les heteros, a ses refractaires. Enfin, l’anilinctus (ou “rimming”) est tres apprecie, jusque dans des formes plus appuyees que chez Divers heteros, les femmes etant plus mesurees pour le domaine.

Le ” rimming ” consiste parfois a penetrer le plus loin possible avec la langue au conduit anal.

Page 4 : Le sexe entre hommes – Virilites de l’amour gay

Virilites de l’amour gay

On peut affirmer que de nombreux gays aiment la tendresse et les calins gentils, comme tout le monde. Mais claque Afin de deux hommes de faire l’amour n’est gui?re autre chose que l’addition de deux virilites.

La grosse erreur reste d’accoler les termes “homosexuel” et “effemine” (toujours au rayon mythes qui ont le quotidien dure). Certes, Il existe des homos effemines, mais la plupart ne le paraissent pas. Allez Realiser un tour dans un bar cuir, ou regardez Burt Lancaster, Montgomery Clift, etc.

De meme, la sexualite gay reste virile, et meme hyper virile. On peut, on apprecie y aller fort, voire brutaliser un tantinet. Le cote dominant domine reste preponderant. Effectivement, dans la sodomie, le ” passif ” joue moins a la femme qu’a l’homme soumis. Mes pratiques comme le ” fist fucking ” paraissent souvent accolees au SM.

La sensibilite des tetons est travaillee par des caresses plus rudes que celles qu’on accorde aux jeunes femmes, parce que le coeur male est en mesure de etre plus malaxe ou etire que le coeur feminin, d’une fragilite superieure. Di?s que des gays se fouettent, vu que le derme masculin reste plus epais, ils n’y vont aucun main morte. On va pouvoir enfin noter le fantasme qu’ont de nombreux gays pour des militaires, les flics, les “lascars” et la racaille… Vous avez devoile effemine ?

Leave a Reply